Le ciel de Provence, un patrimoine aérien.

Le ciel de Provence, un patrimoine aérien.

Le ciel de Provence, un patrimoine aérien à protéger.

Historique, religieux, naturel, culturel et pour le ciel de Provence, un patrimoine aérien ? Nombreux sont les visiteurs qui viennent dans le département pour la beauté des paysages de Provence, au travers de balade, en randonnée, à cheval ou à vélo. Chaque année c’est plus de 11 millions de visiteurs qui découvre notre région. Les offices de tourisme, hôtel ou restaurant propose tous à leur clientèle des choix variés autour de monument classé, visite de musée ou sur site naturel. Mais qu’il soit d’origine historique, comme les Châteaux ou villages médiévaux, religieux, comme les Abbayes, Chartreuses ou la grotte de la Sainte Baume, Naturel, comme le Massif des Maures ou les calanques de Cassis, il existe aussi un patrimoine encore bien protégé. Le ciel de Provence garde son authenticité, sa couleur bleu azur et une vue exceptionnelle sur cet immense patrimoine aérien. La balade aérienne en ULM propose ce qui n’était pas encore permis de visiter : voler au dessus du VAR et de la Provence.

Qui sont les visiteurs du ciel ?

D’aucun pourrait penser que le ciel de Provence, un patrimoine aérien du sud de le France  serait visiter par des personnages étranges venus d’ailleurs. Il en est tout autre. A bord d’un aéronefs, avion ou ULM, la personne qui monte à bord est soit le pilote, soit un passager en vol ou en baptême de l’air. Alors qui sont ces fameux visiteurs ? Tous les oiseaux utilisant le ciel sont considérés comme des consommateurs de l’espace aérien et croisent ces visiteurs du ciel qui passent, s’effacent et se créent, aux aléas de la météorologie, de l’aérologie et d’autre phénomène que nous pourrions croire complexe. Si du sol nous contemplons ces phénomènes pour devinez quelle sera notre tenue vestimentaire à porter, c’est bien d’en haut que le nuage domine la terre. S’appelant cirrus, cumulus, stratus croiser un nuage ou faire une balade au dessus d’une mer de nuage, c’est toucher au divin du privilège de voler dans l’océan des Dieux.

À propos de l'auteur

client-photo-1
Ted SZYMCZAK

Comentaires

Laisser un commentaire