Comment associé coronavirus et ulm ?

Quelle est le lien entre coronavirus et ulm ? L’actualité sanitaire nous a obligé à suspendre notre activité de baptême de l’air. En attendant le dé-confinement, nous avons choisi de vous montrer quelles recommandations nous allions appliquer. Aussi, pour vous protéger de possible infection par le Covid 19, le dirigeant de Resafly fera appliquer toutes les mesures barrières. La proximité entre le pilote et son passage est inférieure à un mètre pendant le vol. Le port du masque devient alors une obligation pour pratiquer l’ulm.

Les mesures barrières prisent !

L’aéroport du Castellet accueil du public et notre clientèle. L’application des mesures gouvernementales est donc de rigueur. Les affiches montrant les actions préventives contre le Covid 19 sont présentes. Ainsi, chacun pourra les visualiser. Elles sont traduites en plusieurs en raison du caractère internationale de cet aéroport du sud de la France. La Provence est un forte région d’attractivité touristique et la proximité avec le circuit automobile Paul Ricard, fait venir une clientèle étrangère. Ainsi, nous nous soumettons aux règles d’hygiènes générales de l’ensemble du bâtiment d’accueil.

Un port du masque OBLIGATOIRE !

Pour voler le passager et le pilote porte un casque. Le micro étant contre la bouche pour faciliter la transmission, le port du masque est obligatoire. Ainsi, il sera possible de faire plusieurs vols avant une décontamination du micro et du casque par demi journée de vol. Aussi, toutes personnes se présentant sans masque individuelle ne pourra faire son vol et montée à bord de notre ULM. De plus, entre les vols le pilote désinfectera les parties susceptibles d’avoir été touchée par le passager afin de limiter la contamination manu-portée. Enfin, nous nous efforcerons au mieux de favoriser la possibilité de voler en sortie de confinement pour permettre à un maximum de nos clients de prendre l’air.

 

 

À propos de l'auteur

client-photo-1
Ted SZYMCZAK

Comentaires

Laisser un commentaire